Thursday, December 27, 2007

Bhutto : Une Famille De Martyrs Pour La Liberté

"I put my life in danger and came here because I feel this country is in danger. People are worried. We will bring the country out of this crisis,"

Photo prise a la fin du speech


Tels étaient ses propos dans ce dernier speech quelques minutes avant d'avoir été lâchement assassiné par un fou furieux qui ne sait même pas pour qui il travaille, car ce crime profite a plusieurs forces de ce pays, officielles et obscures.

Son père fut exécuté en 1979 après avoir conduit le premier gouvernement librement élu du Pakistan. Elle a repris la ou il s'est éteint mais les forces du mal que notre esprit humain ne peut maitriser ont encore frappe!!!

Paix a son âme.

11 comments:

HYPNOTICDOCTOR said...

tu oubli les deux freres de benazir tués eux aussivoir hypnoticdoctor

Anonymous said...

Une famille de corrpomu.

Bien fait pour leur sale gueule

HYPNOTICDOCTOR said...

JE NE SUIS PAS AUSSI SUR QUE TOI QUE LA DYNASTIE BHUTTO LUTTE POUR LA LIBERTE ET NON POUR LE POUVOIR

samsoum said...

Wow, vous me faites sentir coupable de m'exprimer sur l'assaisinat de personnages politiques "ÉLUS PAR LE PEUPLE" ou qui sont candidats a l'etre.
Je suis désolé, c'est ma faute :) Pas la peine de répondre svp car comme vous voyez je n'ai pas saisi le sens de la lutte des Bhuttos (pour laquelle ils sont morts)
Un peu de respect svp!!!!!

Sosso said...

Peu importe le pourquoi de la quête du pouvoir, Benazir était une femme sans pareille (son prénom veut dire celle qui n'a pas de pareille) et elle était une grande dame, respectée, démocratique et elle a été lâchement assassinée, paix à son âme.

HYPNOTICDOCTOR said...

c'est une grande dame pronant la liberté la démocratie pour son peuple et dont l'assassinat est horrible et lache , je voulais juste faire une petite interrogation sur les grandes familles politiques et le vrai but d'acceder au pouvoir

Anonymous said...

Je pense que les Bhutto ne diffèrent en rien des Gandhi en Inde ou même des Kennedy aux USA. Il est certain qu’une fin aussi tragique ne peut que susciter l’indignation mais de là à se tromper sur le personnage c’est une tentation qui mélange le sentiment avec la raison qu’il est important d’en prendre précaution.
- Mme Bhutto n’est pas un personnage élu par le peuple mais un personnage poursuivie par la justice pour corruption. Son mari est appelé « Mr 10% » au Pakistan et elle-même n’a pu rentrer au pays que suite à des pressions américaine et un compromis avec le général Mucharraf qui lui a permis de se présenter aux élections
- Elle n’est pas une démocrate mais une autocrate qui a hérité d’un parti comme le fils d’al Asad en Syrie et s’apprête à le faire le fis de Moubarak en Egypte et de Kadhafi en Libye. Elle laisse derrière elle une fortune évaluée à plusieurs dizaines de millions de dollars.
- En fin personne n’ignorait qu’elle a été éduquée dans un couvent chrétien avant de terminer ses études dans des universités occidentale et qu’elle n’a rien avoir avec l’image qu’elle présentait avec son foulard et le coran qu’elle tenait à la main. Deux de ses frères qui se sont opposés à elle étés assassinés dans des conditions mystérieuses.

HYPNOTICDOCTOR said...

@ANONYMOUS: je partage tout a fait ton analyse mais pkoi te cache tu dans ce commentaire sous anonyme

Les miroires said...

Je ne veux pas parler si mde Bhutto est une démocrate ou une autocrate, je ne vais pas discuter pas ces idées politiques, le plus intérassant pour moi qu'un assassin la tuer sous le prétexte....
Je crois que plusieurs d'entre nous n'on pas encore compris que ce que veux dire tolérance et respecter les différantes pensés.
je crois que c'est du en fait du peur d'autrui ou encore du manque de confience en soi.

mouch mochkla said...

Pour appuyer le témoignage d'anonymous je vous conseille de regarder l'émission d' ARTE consacrée à la bombe pakistanaise qui a été diffusé ce jour à 18 heures et qui sera disponible à partir de ce soir 22 h 30 sur le net et donc accessible à toute heure pendant 1 semaine . Lorsque vous aurez regardé cette émission, je crois que vous vous ferez une toute autre image de benazir et il se peut qu'elle fasse partie de ces forces du mal surtout concernant l'assassinat de son frère qui a osé lui contesté l'héritage du parti PPP de leur père . Bon bien évidemment, on en apprends tous les jours, mais ce qui serait bien c'est que nous tunisien apprenion à mûrir et ne pas nous contenter d'apprécier une personne uniquement parce que c'est une femme .C'est une personnalité politique et c'est sur son programme que l'on doit l'apprécier pas sur son sexe, c'est loin d'être la femme que vous croyez .Regardez l'émission jusqu'au bout voue en apprendez beaucaoup vous verrez et surtout au milieu lors de l'intervention du journaliste qui l'a interviewé pendant 3 jours chez elle . Vous suivrez aussi l'intervention d'une autre personne qui parlera de l'époque ou elle voulait se proclamer présidente à vie si elle ne l'avait déjà fait .
Hormis le fait que c'est un être humain avant tout, ce n'est franchement pas une perte pour le pakistan pour ceux qui la connaisse . Elle allait créer plus de problèmes qu'il n'y en a actuellement et ce pays en a suffisamment .

Anonymous said...

@Les miroires Chercher à cerner les différents cotés d’un personnage qui à fait l’objet d’un assassinat politique ne veut pas dire le justifier mais plutôt à mieux comprendre le contexte qui peut conduire à de tels actes odieux et comprendre l’acte en soi.
@ HYPNOTICDOCTOR Mon choix de l’anonymat découle de ma conviction personnelle que l’essentiel est dans l’idée exprimée dans ce genre de débat indépendamment du personne qui l’a exprimé.
Merci samsoum d’avoir permis cet échange.