Sunday, June 10, 2007

Liberté d’expression!


Dans notre pays, ce terme a été toujours assimilé à une activité politique, activisme, opposition, militantisme. Ce qui a mon avis est une distorsion de la réalité. Peut être que le fait que ce soit la première demande des opposant politiques et des militants de ses partis a un peu détourné le sens de ce terme. Etre libre de s’exprimer n’a rien à voir avec la politique ou l’opposition. Je ne dis pas cela aux militants, car c’est leur droit de le revendiquer et ils ont tout mon support. Je le dis à ceux qui confondent, le fait que qu’une personne aspire ou exige qu’il s’exprime librement avec un activiste, opposant ou militant. L’un n’a rien à voir avec l’autre et ceci toujours selon mon modeste avis.

Etant tous fils ou filles de nos parents, nous avons un jour ou l’autre voulu s’exprimer librement devant nos parents. Ca commence dés l’adolescence où on sent qu’on est une personne qui réfléchit et a des avis sur les sujets qui nous affectent. On veut en parler a nos parents, mais le fait qu’ils nous ont conditionnés a ne jamais parler d’un tel ou tel sujet nous opprime. Si on les ignore et on commence à parler de ces sujets, on provoque des tempêtes et ceux qui ont la chance de ne pas subir des représailles physique, rencontrent des parents fatalistes qui pointent du doigt leurs enfant et les traitent de « pas normal », « malades » et se sentent embarrassés de leur comportement.

En tant que membre de notre société, on subit la pression des notre jeune âge a ne pas aborder certains sujets, a ne pas critiquer, a ne pas donner son avis surtout vis-à-vis des plus « nobles » ou plus « fort ». On doit regarder et subir s’il le faut, c’est cela la définition de la sagesse selon notre société. On doit cacher nos amours, nos haines, nos désirs, nos rêves, nos aspirations, nos envies du moment ou ils semblent être non conforme ou différents de ce que la société pense ou a permis.

En tant qu’élève ou étudiant, on ne doit pas réfléchir au delà de ce qu’on nous enseigne, on doit accepter la médiocrité même si on est intelligent et surtout on ne doit pas critiquer le système même si c’est le seul moyen de l’améliorer.

En tant qu’employé, on a appris a ne jamais contredire, critiquer ou s’opposer car on risque de perdre son gagne pain, vu que critiquer est une activité dangereuse.

En tant qu’amant, ou conjoint on doit éviter de parler des sujets qui sont controverses, on doit éviter de parler des problèmes de couple même entre eux car ceci peut être mal interprété, on préfère avoir sa vie secrète pour s’épanouir que de s’exprimer librement et de s’autocritiquer pour arriver a une solution.

Au fait on a ne sait plus discuter, on ne sait plus argumenter, on ne sait plus convaincre ou se faire convaincre, tellement il ya des sujets qu’on n’a pas le droit d’aborder.

Voila, même en évitant l’activisme et la politique et l’aspiration des citoyens au droit de critiquer juger et émettre un avis envers les gouvernants qui théoriquement les représentent, j’espère avoir transmis le message que la liberté d’expression a plusieurs facettes autre que l’opposition et l’activisme.

C’est pour cela que je crois qu’une journée « je blogue pour la liberté d’expression » est une occasion a tout le monde de s’exprimer de son avis, ses aspirations et sa vision de ce concept. Du simple adolescent a l’exilé. Ecrivez ce que vous pensez, libérez vous, ne vous sentez pas obliger de parler de tel ou tel sujet, de défendre qui que ce soit ou attaquer qui que ce soit. Ecrivez comme vous le faites tous les jours, ne vous sentez pas obligé à dire des choses que vous ne ressentez pas, soyez vous-même. Soyons unis par le sujet « liberté d’expression ». Et si vous ne voulez pas, ne le faites pas, c’est ce qui est génial quand on est libre !!

Etant technologiste, j’avoue que je ne sais pas bien m’exprimer sur ces sujets mais j’espère que je me suis fait comprendre :))

Voila, maintenant si vous êtes partant, il suffit de choisir une date 

20 comments:

Tarek Kahlaoui said...

سمسوم... تحليل مبسط و واقعي.... شخصيا أوافق على كل كلمة فيه

MetallicNaddou said...

ana je reviens juste sur l'idée que tu as développé vers la fin, sur le fait d'exercer sa liberté d'expression quelque soit le sujet. on peut s'ériger aussi contre des codes sociaux et parler d'un sujet qu'on a du mal à aborder en temps normal et le texte cadrera aussi avec une initiative pour la liberté d'expression ... concept intéressant et ouvert

à creuser

SWORDEDDINE said...

Magnifique initiative, j'aime bien, surtout qu'on est libre d'écrire ou non. Le premier Juillet ce serait bien, mais ce qui serait mieux c'est que ça ne soit pas une date mais un intervalle aussi étendu que les jours de l'an ;)

tonton jacob said...

je propose le 14 Juillet... qu'en pensez vous?

Sarah said...

je participe, a n'importe quel moment, ou est-ce que ca s'adresse aux tunisiens seulement?

nasr said...

d'accord sur le principe et pret a agir.
peu importe la date, l'idéal ca serait de le faire toute l'année.

Téméraire V5.0 said...

Tout a fait d'accord, pour ajouter aussi que cette liberte d'expression devrait être plutôt un état d'esprit qu'on doit développer devant toutes les situations de communications.
Aussi, il ne faut pas oublier de la concéder pour permettre à l'autre de s'exprimer.

Encore Bravo SamSoum.

khanouff said...

Pas mal le 14 juillet tonton, et qu’elle sera notre Bastille à nous ? Je t’entends dire la forteresse qui emprisonne nos peurs, nos refoulement et surtout nos frustrations de tout genre…

Mokawi said...

14 juillet? C'est mon annif! J'achète.
swordeddine: ce qui est bien d'une date unique, c'est qu'on peut faire un recueil de ce que les gens pensent, et c'est beaucoup plus intéressant pour le lecteur, qui peut lire les apports de tout le monde sur un même sujet.

samsoum said...

Si on veut choisir une date symbole, i n'y a pas meilleur que le 25/07. Mais peut etre qu'il faut choisir une date assez neutre comme le 1/07.
Sinon si la majorite veut le 14 ou le 25, je vous suis.

Sardina said...

Le 25 juillet serait bien mais on peut faire un coup d'essai avant.
Que pensez-vous d'un logo ou un truc dans le genre?

Massir said...

Parfaitement d'accord avec toi Samsoum.

Partante pour ce projet.

samsoum said...

What about

"Le 1er Juillet, Je blogue pour la liberté de la parole" or

"Le 1er Juillet, Je blogue pour la liberté de l'expression"

???

Tarek Kahlaoui said...

Great go for it
"July 1st I blog for free speech"
1
جويلية أدون من أجل حرية التعبير

And let's have your text above as the basic call for action

A.L.G.Y said...

Je suis partante pour le 1er juillet.

Merci d'organiser cette journée et souhaitons un fort engouement pour cette initiative.

Hamadi said...

Je suis pour une libérté d'expressions ou libérté de paroles tous les jours. Surtout, une libérté vis à vis de soi, l'auto-censure est le premier obstacle à la libérté d'expression.

Pour la Date, si on doit choisir, je propose une date neutre le 1/7 par exemple. Parce que on s'en fou du 14/7 qui est une célébration française et le 25/7 on célébre la république. Pour le 25 aussi qui est un jour férié (أوسو) , tout le monde va essayer d'être à la plage en Tunisie et personne n'aura d'humeur pour blogguer pour la libérté d'expression aprés les longues fils d'attente de retour aux entrées des villes (je connais ce phénoméne à Tunis).

samsoum said...

@Hamadi: En effet la date choise est le 1er Juillet :)

sofiene said...

تحية اليكم
أشكركم على المجهودات التي تقومون بها.
أود أن أعلمكم أن قناة "الحوار التونسي" تعتزمى تصوير روبرتاج تلفزي حول المدونين التونسيين. فاذا كانت لديكم الرغبة في المشاركة يرجى الاتصال على الرقم التالي
22930869
sofinos1@yahoo.fr
سفيان الشورابي
http://sofinos.maktoobblog.com

بو الزوز دراجي The Man with 2 Gargoulettes said...

أسف نحن ضد الحملة وضد المعارضة وضد حرية التعبير وضد التعبير وكافة أشكال الحرية.

Anonymous said...

On parle de liberté d’expression…moi je ne suis pas d’accord…si c’est pour dire des conneries ou pour freiner l’évolution des choses…vaut mieux se taire franchement…

La liberté d’expression est utile lorsqu’elle va apporter une valeur ajoutée à la société…3andha maliha zéda, c'est-à-dire elle a ses gens comme on dit en arabe…
Ça suppose que la mentalité de la plupart des personnes concernées de cette société est saine…ce qui est loin d’être le cas chez nous…je suis désolé !!!
La liberté d’expression...si c’est pour l’utiliser pour d’autres fins ce n’est pas la peine !!!!
Il faut déjà commencer par restructurer la société…s’occuper des choses basiques…du fond du problème avant de parler de liberté d’expression…
Eduquer les gens…ça commence au sein des famille même….puis une fois que les gens sont prêts là on peut parler de liberté….
Je ne suis pas un fan des libertés du moment ou ce n’est pas bien cadré…et actuellement chez nous…on ne peut pas laisser l’eau couler sur les melons (sayeb el mé 3al batikh) soit disant pour la liberté d’expression….
Il faut déjà apprendre à communiquer….à écouter l’autre…à s’intéresser aux autres avant !!!
Aujourd’hui les gens regardent les choses que d’un seul œil…ce qui est bien pour eux !!!
Il faut faire les choses pour la société et développer cet esprit de solidarité….pour commencer !!!!
Ça peut être déjà par des petits gestes responsables…comme jeter les déchets dans les poubelles et faire moins de pollution….économiser de l’énergie et de l’eau…etc.
Comment vous voulez que les gens à qui on va donner la liberté d’expression pourront apporter quelque chose si déjà ils n’ont pas cette vision globale du bien être de toute la société tunisienne…par ces petits gestes du quotidien !!!
Déjà dans la vie courante....on est bon qu'à critiquer les autres...jamais à les écouter et comprendre...ni à leur proposer des solutions pour les aider...