Saturday, June 9, 2007

Je blogue pour la liberté de la parole!

Depuis un an je lis les notes et les commentaires des bloggeurs tunisiens sur la Tunisphère sur le sujet de la liberté de presse, de la parole, de l’esprit, bref de l’homme.

Généralement ces notes sont contestataires et déplorent la situation actuelle. J’y ai personnellement contribué quelques unes. Et j’ai remarque que toujours dans ces notes, personne ne conteste le fait que la situation des libertés en TN est au plus bas. Les notes comme les commentaires sur ces notes sont en général très subtils et beaucoup émanent d’anonymes, sauf sur quelque blogs qui sont censurés en Tunisie et qui pour moi ont un effet limité pour pouvoir informer ou contribuer à améliorer la situation. Du moins, c’est mon humble avis.


Je me suis toujours demandé ce qu’il faut faire pour qu’on puisse se débarrasser de cette peur et faire un pas en avant pour exiger le droit a la parole libre ? A pouvoir dire ce qu’on pense de la situation politique dans le pays, a pouvoir dire qu’on en a marre, qu’on a besoin d’un vrai « changement », pas une révolution, juste pouvoir s’exprimer librement et que la réponse des autorités ne soit pas une censure mais un débat, un peu de compréhension.

Evidement je rêve, mais quand j’ai lu les posts d'ALGY (1) (2), je me suis dit que ca vaut le coup d’organiser une telle journée ou les 300 bloggeurs tunisiens écrivent ce qu’ils pensent sur ce sujet avec la subtilité habituelle pour éviter les filtres de SecureComputing et les mots clés habituels qu’on connait tous par cœur.

Je comprends que c’est une entreprise à risque surtout pour ceux qui ne cachent pas leur vraie identité, ceux qui sont en TN et surtout nos 2 agrégateurs, tn-blogs.com et tuniblogs.com.

Mais qu’est ce qu’on va perdre ? Qu’on nous censure nos blogs, pfft. On peut tous créer un blog pour l’occasion qui ressemble a l’actuel. On poste notre note sur ce nouveau blog. On crée un agrégateur pour l’occasion et on voit ce qui se passe. L’agrégateur sera connu d’avance. Si les 300 blogs et l’agregateur sont censurés, no problem. On refait la même chose avec des nouvelles adresses. On peut s’exprimer librement une fois par mois ou meme par semaine. Ca vaut le coup non ?

Qu’est ce que vous en pensez ?

PS : Soyez subtils

16 comments:

Infinity said...

sera9 ou fi yeddou cham3a ? :)

Saied said...

On peut toujours contourner la censure ..

Contre l’AUTO-censure on ne peut, hélas, rien faire.

Désolé de t'apprendre (?), cher Samsoum, qu'il y a plus efficace que l’ATI et les filtres de SecureComputing ..

Le bloggueur.

samsoum said...

@infinity: Mazelt jdid fi essan3a ;)
@Saied: Qui ne risque rien, n'a rien!

de passage said...

Il faudra bien commencer un jour et le plutôt sera le mieux .
Le risque est minime dans la mesure ou ne constituons pas un trouble à l'ordre publique . De toute façon ce ne sera qu'un début, il faudra bien passé à autre chose plus tard, on ne peut quand même pas demeuré dans cette situation éternellement .

Et si d'aventure des gens décidaient d'utiliser un autre moyen, contentez vous d'observer au lieu de condamner, ce qui dans un sens pourrait être interprété par ba comme un appel a son maintien .

Sardina said...

Comme idée, ce n'est pas mal samsoum, surtout que les tunisiens ont beaucoup de choses sur le coeur à dire. Mais, à mon avis, il faut viser bien et juste, organiser quelque chose qui puisse se faire remarquer, et dont l'effet soit le plus large possible. La procédure reste floue, mais si la volonté y est, c'est déjà un bon début.
Beaucoup de points doivent être discutés, et pour ne pas faire un long commentaire, j'ai essayé de creuser un peu ici.

samsoum said...

Merci Sardina pour ta contibution. Tarek K suggeste une autre approche ici que je trouve bien constructive.
Peut etre la meilleure facon serait que les bloggueurs s'expriment sur la liberte d'expression.
Est ce un probleme pour eux?

Houssein said...

Avec tous mes respects, ceux qui proposent une action concertée, organisée, et orientée, n'ont pas tr`s bien compris comment fonctionne la blogosphère.

La réussite de la journée du blog pour le Maghreb a été entre autres due à la non existence de règles ni d'organisation "centrale".

Autant j'aime l'idée d'une "journée de la liberté de parole" dans l'absolu, ouverte à tous, et sans r`gles précises, autant je me méfie des idées qui veulent orienter et préciser l'action...

TUNISIE Nouvelle said...

Franchement je ne comprends pas !
Comment peut-on mettre en question un telle évidence : « Les tunisien ont-il besoin de démocratie ? ». Même dans les discours les plus zélés de la dictature on n’a jamais osé mettre en question cette fin qui constitue le fondement de toute légitimité et le fond du droit universel de tous peuple à l’autodétermination. Par sa propagande la dictature cherche à faire de ses pratiques autoritaire et totalitariste une forme de démocratie responsable, à petits pas ou une étape d’évolution vers la démocratie mais elle n’a jamais osée mettre le principe même en question.

Ce n’est qu’en lisant le dernier post de Tarek Kahlaoui que j’ai compris le sens du titre provocateur « L’union des dictateurs et des béni oui oui » et le secret de la réplique de mépris par la « Zaboubia » de Sami ben Gharbia.

La question de TK remet tout en question. Si on n’est pas certain d’avoir droit à la démocratie de quel autre droit peut on être susceptible si non de celui de se soumettre à un statut de sujet qui n’aspire même pas à être affranchi.

Non samsoum la sugestion de tarek n’est pas constructive et je me join à Hussein pour dire « Autant j'aime l'idée d'une "journée de la liberté de parole" dans l'absolu, ouverte à tous, et sans r`gles précises, autant je me méfie des idées qui veulent orienter et préciser l'action... »

Tarek Kahlaoui said...

"تونس الجديدة": أو مختار يحياوي... ما نحبش ندخلو في مزايدات كبيرة أما على خاطر حطيت سانكيام و دخلت فيا سبان ("بني الوي وي" و "ترويج كلام حتى الدكتاتورية فاتتو") فإني يلزمني نقول لكلام إلي بش نقولو توة.... تعرف إلي وقتلي أنا نرضع في الحليب كنت ديجا (في إطار العايلة متاعي) تحت المراقبة... يعني وقتلي إنتي مازلت كي بديت إل كاريار متاعك كقاضي (يعني وقتلي بديت الكاريار متاعك في الصدارة متاع ما تطلق عليهم توة "بني الوي وي")... في عام 78 عمري 4 سنوات أكهو و ديجا نعرف معنى الملاحقة البوليسية و زيارات السجن.... وقتها مازلت قاضي إنتي زادة (ما سمعت حتى قاضي وقتها إستقال بسبب المحاكمات متع القيادة النقابية إلي والدي كان من ضمنهم).... في 84 كيف كيف و السنوات إلي مبعدها... إنت زادة مازلت قاضي... في 93 في المحاكمة الثانية متاع الوالد و السنوات إلي جات من بعدها كيف كيف... و إنتي زادة مازلت قاضي.... في وسط التسعينات برة إمشي إسئل شكون ساهم في فرض الإجتماعات غير المرخص فيها في الجامعة التونسية... و إسئل شكون إلي ساهم في ترجيع إنتخابات المجالس العلمي لأجواء الصراع القديمة و برة إسئل و إسئل و إسئل... برة إسئل يا سي مختار على خاطر تاريخ تونس ما يبداش من الوقت إلي بطلت تكون فيه قاضي.... على خاطر ما يكفيش إل واحد بش يكتب "رسالة مفتوحة" بش يولي "مناضل" من الرعيل الأول.... "الدفاع عن حرية التعبير" قصة قديمة برشة بالنسبة لي مقارنة بيك إنت بالرغم إلي إنتي ممكن في عمر والدي... كان ماذابية تمشي لصلب الموضوع و ما تلتجئش للتعليقات بودورو.... إذا كان قريت بالحق إلي كتبتو ما كنتش تقول كلام من النوع هذاية (يعني من نوع إلي أنا نقول في كلام حتى "الدكتاتوريات" ما عادش تحب تقولو).... أما إنتي ما تحبش تقرى... إنتي تحب تخطب و تعطي دروس... المشكل يا سي مختار إلي إنت خلطت إمخر... إنت "جنرال" ما خلطش حتى بش يكونو عندو "جنود".... و المشكل متاع الفترة الجاية أنو الغالبية العظمى متاع الناس ماعادش تحب "القايد الملهم" إلي يجي يعطيها الحربوشة و يقوللهم "أون أفون".... الفترة إلي نحنا فيها تحب أنو كي يجي قدامك نص تقراه... و عينيك محلولة... تعرف يا سي مختار كي نشوف ردود الفعل الطفولية (إي نعم للأسف الطفولية لأنو بالرغم إلي إنت راجل كبير إلا أنو عمرك في معركة "الدفاع عن الحريات" مازال صغير و الأهم من هذاكة رؤاك و أساليبك مازالت تحبلها برشة وقت باش إتطيب) قلت أني كي نشوف ردود الفعل الطفولية من النوع هذاية يجيني الإنطباع متاع أنك كنت و مازلت و ديما بش تقعد قاضي... أما مش القاضي إلي نتمنى أنك تكونو و لو نهار واحد... و إنما القاضي متاع سيستام قديم... سيستام فيه برشة تكلس و أحكام جاهزة....

سامحني يا خويا سمسوم على هل المزدوج... أما الحكاية خرجت من يدي...
حسين الكلام إلي قلتو إل كل أنا معاه... خاصة على أنو الواحد يلزم يترك الحرية للمدونين بش يكتبو إلي يحبو و يفرضش عليهم "لجنة تنظيم" و "قيادة مركزية" و هات ما كلاوي...

Sami said...

Pour les même raisons évoquées par Houssein, je pense qu'il vaut mieux laisser libre cours à nos individualités. Chacun choisira sa façon d’aborder le sujet. Ceci dit, il est peut-être utile de fixer une date, un badge et un slogan unificateur. Puis de savoir si on veut attirer l'attention de la blogsphère globale, des ONGs, des média, ou simplement mener une action limitée aux blogs tunisiens sans chercher à faire du bruit autour.

Sami said...

Si Mokhtar:

je n'ai jamais méprisé un blogueur tunisien; je méprise des attitudes surtout celle qui consiste à défendre la blogsphère tunisienne ou à parler en son nom, comme si elle a une existence réelle indépendante de la somme de tous ses blogueurs, y compris moi, toi, et tous ceux qui bloguent depuis des années mais qui "officieusement" ne font pas partie de l'interactivité blogsphérique (la conversation) qui selon certain défini la blogsphère.

amitiés

ps: mes excuses samsoum, il fallait faire cette précision.

TUNISIE Nouvelle said...

يا سي طارق أنا لم أتهجم عليك و إذا كان" المزدوج" المتشنج الذي رددت به ينفس عنك فلا ضرر عندي و تأكد أني سأبقى أنتظر أفكارك. خلفيتك العائلية أعرفها أكثر مما تضن و على كل أحسن من الصورة التي قدمتها بها. و لكن هذا خارج عن الموضوع. كما أن شخصك ذاته لا علاقة له بالموضوع. الموضوع يتعلق بفكرة وردت في نصك المؤرخ في 9/6 وفقط بهذه الفكرة.

و أكرر أنه في عصرنا الحاضر لا تتجرأ حتى الدكتاتوريات الأكثر انغلاقا على التساؤل هل تحتاج شعوبها للديموقراطية؟ و أعتقد أن طرح السؤال بهذا الشكل خطأ منهجي خطير لا تخفى عنك تبعاته خاصة أنك ممن يتميزون بمنهجية في طرح أفكارهم.

أتمنى أن يرسي فضاء التدوين تقاليد حوار حول مشاغل مشتركة يتيح بلورة اتجاهات رأي و يساعد على توسيع الإهتمام بالشأن العام و تكريس قيم المواطنة بكل حرية بعيدا عن كل خلفية سياسية أو إيديولوجية و أن لا ينحو إلى الإستقطاب و العدائية.

لا أعتقد أنك تكسب شيئا بما قلته بشأني و لا غيرك بشأن أمثالي لأننا أبعد ما نكون عن الثقفوت و الأبراج العاجية بل في صميم القضية بكل أبعادها حتى تلك التي تجعل اليوم الأغلبية لا تزال خائفة من مجرد طرحها.

@ Sami, en effet personne ne peut se porter en porte parole de la blogosphère tunisienne ni parler en son nom, Mais il existe bel et bien un espace interactif qui conduit des personne qui ne se sont peut être jamais connu à être non indifférent à ce que dit chacun de son coté. Dans la situation de notre pays cet espace et le plus grand espace de liberté qu’ait jamais existé. Il est normal et légitime que chacun cherche à attirer l’attention à ses idées, c’est ainsi que se fait l’enjeu de canalisation des opinions. Pour certains comme moi, nous voulons ici défendre la cause des libertés et de l’émancipation totale de notre société je n’ai rien à cacher. Cela ne veut pas dire que les sujets qui constituent la priorité d’autres blagueurs sont sans intérêt.

samsoum said...

Tres bien, maintenant que tout le monde s'est explique :) On doit choisir une date!
Le 24 Juillet a ete propose (fete de la republique), mais je crois que ca doit etre plus tot.

Propositioons ? Suggestions??

Houssein said...

24 juillet :-) Joli lapsus ;-P

samsoum said...

HA HA, c'est vrai je pensais a la veille de la fete qui est le 25 :))

Ou peut etre prendre une date neutre ??

Anonymous said...

Order Cialis, Viagra, Levitra, Tamiflu. Order Generic Medication In own Pharmacy. Buy Pills Central.
[url=http://buypillscentral.com/buy-generic-cialis-online.html]Discount Viagra, Cialis, Levitra, Tamiflu Pharmacy Online[/url]. prescription generic drugs. Cheap pills pharmacy