Thursday, April 5, 2007

Tunisie: la Banque mondiale lance des consultations pour lutter contre la corruption

Voila le vrai obstacle au développement qu'on aurait du essayer de résoudre par nous même afin d'éviter d’être embarrassé!!

TUNIS (AP) - Universitaires, parlementaires et représentants de la société civile et du secteur privé ont pris part jeudi soir à Tunis à des consultations initiées par la Banque mondiale sur la promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie mise en place par le comité de développement de l'institution financière internationale dans diverses régions du monde qui ont englobé jusqu'ici 40 pays et impliqué 35.000 personnes. Plusieurs participants ont mis l'accent sur l'impératif de la transparence notamment dans les procédures et institutions qui gouvernent les passations de marchés ainsi que sur l'accès à l'information, facteurs jugés comme étant "des éléments clés de la lutte contre la corruption". Pour Theodore Ahlers, directeur du département Maghreb, Moyen-Orient et Afrique du Nord à la BM, "le vrai défi" qui se pose à son institution est de rechercher les moyens les plus appropriés pour promouvoir la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. Outre une "coopération accrue" avec la société civile, la BM projette de "mettre sur pied des plans et des équipes anti-corruption en déployant du personnel sur le terrain et allouer des ressources supplémentaires pour les opérations de supervision". Elle envisage en outre de "sanctionner publiquement les entreprises coupables de corruption". AP bb/sb
Source

2 comments:

MetallicNaddou said...

j'allais écrire là dessus justement. Bcp de gens disaient il y a quelque temps que la liberté d'expression ne servirait à rien dans le contexte économique actuel, et qu'on avait d'autres priorités. Or ce qu'il ne saisissent pas, et qui est dit dans cet article, c'est que justement l'accès libre à l'information permet de contrer la corruption puisqu'il la mettrait en lumière et empêcherait certains de profiter du silence pour faire ce qu'ils veulent.

Monsieur-bien said...

Charieté bien ordonnée commence par soi même....Ces institutions multilaterales sont des nids de corruption, de profiteurs de privileges et de philosophes imperialistes....Je doute vraiment que les bons conseils puissent un jour nous venir de chez eux...Mais bon tant que c'est des sujets bateaux comme la corruption, la democratie, les droits de l'homme personne ne pourra les contredire....