Wednesday, May 9, 2007

La responsabilité des parents.

Même si le titre de cette note est général, le problème qu’elle pose est très spécifique et personnel. Il s’agit d’une décision qu’on doit prendre ma femme et moi et qui pour la première fois dans notre vie de couple et de famille nous fait cet effet. On est indécis, on n’arrive pas a prendre une décision ou même avoir un avis et croit moi on n’est pas du genre a ne pas prendre de risque. Il ya 12 ans, avec 2 enfants, un qui avait 3 ans et l’autre moins de 6 mois, on a quitté Paris et sommes venus s’installer de ce cote de l’Atlantique, 2 ans après je quitte une Multinationale que même des américains rêvent d’y travailler pour se mettre a mon propre compte avec un copain et travailler sans salaire pendant des mois et voler de nos propres ailes. J’ai refait la même expérience quelques années plus tard et encore une dernière fois récemment. Ces décisions ont été prises sans aucune hésitation, sans aucun remord. Mais la c’est différent.


Bref, rentrons dans le vif du sujet. Il y a quelques jours, ma fille de 7 ans qui est née aux USA, revient de l’école avec une enveloppe qui lui a été donnée par la directrice de l’école pour qu’elle nous la transmette. C’est une lettre du district d’éducation de notre ville. Il y avait une lettre et un petit livre dont le titre est « Educating the gifted and talented ». J’ai cru que c’était une des publications qu’ils envoient presque toutes les semaines et qui contient des conseils aux parents. La lettre était personnelle adressée aux parents de XX qui est ma fille et qui stipule que ma fille a été choisie avec 3 autres par son école a passer une batterie de tests pout déterminer son IQ et qu’une comite de spécialistes du district ont fait subir ce test aux gamins et qu’il s’est avéré que ma fille a un IQ de 141. Ce qui est énorme étant donne que seul 0.25% des américains ont cet IQ.



Vous pouvez imaginer la tête qu’on a faite en lisant cela. On a eu la confirmation de notre fille de ce test. On était bouche bée, on la regardait comme si s’était une autre fille différente que celle qu’on connait. Comme tout le monde on croit que notre fille est intelligente, gentille, belle… mais on n’a jamais remarqué qu’elle était un génie et rien que cette pensée m’a fait peur. Ma réaction était plutôt protectrice, j’ai tout de suite pensé que c’est un problème et non un avantage. Je ne sais pas par quelle logique, je suis arrivé à cette conclusion. C’est surtout qu’à la fin de la lettre on nous demandait notre permission pour la mettre dans ce programme destiné aux « Gifted and Talented ». Je ne sais pas, mais je ne vois pas ma princesse dans une école spéciale avec des enfants ayant un IQ supérieur a 130, ca m’a fait peur. Ce qui m’a fait encore plus peur c’est mon regard a ma fille qui était comme si je la voyais pour la première fois !!

Bien sur qu’on est très contents, heureux et tres fiers, mais est ce que c’est dans son intérêt de l’isoler avec des petits génies ? Est-ce qu’elle vivra une enfance normale ? Et puis si elle est très intelligente, pourquoi la rendre encore plus intelligente ? Je ne sais pas, ma femme non plus, on ne sait pas si l’on doit accepter ou non. C’est la plus difficile décision qu’on devra prendre en tant que couple. Qu’on accepte ou pas, on se demandera toujours si on a fait la bonne décision à sa place et c’est la le problème !

22 comments:

Tarek said...

Si j'etais a ta place je ne ferai jamais cette erreur. Il est essentiel pour l'enfant de se developper dans un environnement ou il y a de tout. Une fois qu'elle grandira elle pourra integrer de bonnes institutions, mais ces ecoles primaires pour genies c'est de la foutaise.

Tu vas la mettre avec des enfants ultra intelligents eh bien elle sera moyenne parmi eux, ca ne va pas lui donner plus d'opportunites.

Enfin c'est ce que je pense, wenti dlilek mlak :)

Sami III said...

ça me fait plaisir et je vous félicite pour votre fille, mais effectivement c'est une énorme responsabilité. je m'imagine à votre place et ça fait peur, je pense qu'il ne faut pas penser "gloire et argent" mais plutot "equilibre de la personnalité" donc le fait qu'elle soit en avance sur ces camarades actuels n'est pas un handicap pour elle, mais le changement d'école et d'environnement en plus ces nouveaux copains qui seront probablement moins sociables que ceux qu'elle a actuellement (du fait qu'ils lisent beaucoup... c'est des suppositions hein!) va plutot la perturber et lui mettre la pression
si j'étais à ta je ferais comme a dit tarek, elle décidera quand elle sera grande, mais pour l'instant, qu'elle vive normalement (j'espère qu'elle ne connaît pas pas le contenu de cette lettre, vaut mieux qu'elle n'y pense même pas)
sauf que, je ne suis pas à ta place, j'espère que vous arriverez à prendre la bonne décision

a me manera said...

Je vous félicite aussi pour votre fille et je rejoins sami iii et Tarek et crois que le meilleur serait de la laisser continuer à poursuivre un cursus normal et de demeurer tjrs parmi les premiers et quand elle sera en âge de "raison", elle décidera d'elle même.
En tous les cas ce n'est qu'un avis et à vous de voir.
Ce n'est pas évident, c'est sur!
Peut être l'avis d'un psychologue serait un bonus.
Bon courage!

SNAWSI said...

Samsoum, même si le cadre est bien différent, ce "prb" s'est posé à mes parents quand le directeur de mon école primaire leur a demandé que je passe de la 1ère année primaire à la troisième, ils ont refusé.
En 3ème, il leur a redemandé que je passe directement à la cinquième année.
Mes parents étaient catégoriques: NON! Ils m'ont laissé évoluer " naturellement" with my siblings.

Je suis allée par la suite au lycée pilote (spécial " génies" kallek) mais c'était les années les plus malheureuses de ma vie avec un mode strict et destructeur: rough competition (une course folle pour décrocher la 1ère place), excessive stress, kinda "military" regim, L'horreur quoi!

Je crois que le plus important est de laisser un enfant jouir de son enfance, son adolescence, apprécier son intelligence et ne pas trop se compliquer la vie.
Avec une intelligence supérieure à la normale, n'importe où et quand on peut réussir ;)

Please, don't let your baby kid loose for years the joy of normal life.

kmaira said...

salut samasoum, je partage l'avis de tout le monde.
1/Heureuse pour vous tous d'avoir une futur marie curry chez vous inchallah khir...
2/C'est un enfant elle ne pourra pas jouire de son enfance deux fois...elle auras à vivre le stress le labour le hard tout au long de sa vie dés qu'elle grandira.
Ne précipitons pas les choses.
Au temps d'enishtein il n'avait pas ces IQ; on le vise pas du doigt et pourtant il est là...
et biensur entom adra belmaslha

aymen said...

je suis d'avis de la majorité,mon conseil est de la laisser évoluer naturellement,parcequ'une intelligence supérieure à la normale doit évoluer dans l'environnement de tous les jours:des gens normaux,intelligents... afin qu'elle puisse affronter la vie avec plus de confiance une fois grande,son intelligence supérieure lui permettra je pense,de creuser son chemin de faire ses choix avec le moins d'erreurs possible par rapport aux autres vu qu'elle a plus d'abilité à comprendre les choses et tirer les leçons.

pour finir: good luck,et quelque soit votre décision,il ne faut pas la regretter.

a girl from Mars said...

salut Samsoum, je te félicite pour ta petite princesse, mais ayant vécu l'expérience du lycée pilote, je te déconseille fortement de laisser ta fille appartenir à ce genre de programmes..
Personnellement, le lycée pilote a été une très mauvaise expérience pour moi, beaucoup trop de stresse, bourrage de crâne et un environnement qui n'incite guère à l'épanouissement personnel..
ta fille est intelligente tbarkallah 3liha et elle n'a pas besoin de faire partie de ce genre de programmes pour faire ses preuves..
je pense que la meilleure décision que j'ai prise est de loin d'avoir quitté le lycée pilote et rejoins un environnement normal..mes parents ont été conscients et toi dlilek mlak:)

Modestie quand tu me tueras said...

la 7awla walla qouwwata illa bellah...

Bref apparemment je dois etre une martienne ou une E.T. puisque je ne suis pas de l'avis de tous wal hamdoulellah

Bon si tu veux baser ta decision sur tes commentateurs tunisiens qui dans la derniere etude pisa sont arrivés derniers alors vas-y sa77a ou far7a
mais
si tu veux baser ta decision sur des opinions expertes je te conseille tout d'abord d'aller voir l'ecole de ta princesse et leur demander pourquoi ils pensent qu'elle serait mieux dans une autre ecole.
il y aussi des associations de parents qui ont des enfants avec cet IQ et qui pourront t'aider.

Quand a moi je peux t'assurer que ta fille avec son IQ de 141 n'est pas en ce moment dans un environnement normal car elle est bien differente de cet environnement.
Ce qui se passe en pratique c'est que ta fille avec son IQ s'ennuie en classe parce que ce qu'elle comprends rapidement, les autres ont besoin de temps et c'est clair que l'enseignant suit le rythme de la majorité et non celui de ton enfant.

A force de s'ennuiyer en classe et de n'avoir aucun challenge mets toi bien dans la tete que cet IQ ne persistera pas!
Bien des enfants, faute de motivation ont regressé.

Ta petite est encore jeune mais plus tard elle se sentira incomprise au milieu de sa classe, differente et meme fera face aux mechancetés des autres jaloux de son intelligence.

Bref la mettre avec d'autres enfants de son niveau et mieux va faire en sorte qu'elle ne se sente pas differente, qu'elle soit integree et surtout qu'elle puisse avancer a sa vitesse de comprehension et avoir un enseignement adapté a son niveau intellectuel.

En general comme tu l'as dit ce genre d'enfants ont plus de problemes que d'avantages et ont besoin de plus d'attention que d'autres. Aujourd'hui et surtout dans les pays developpés il y a une conscience reelle de ces aptitudes exceptionelles et un accompagnement professionel adequat.

Ne la freine pas dans son evolution et donne lui la chance d'etre ce qu'elle est, une fille intelligente.
tu peux aller voir sa nouvelle ecole egalement et te faire une idee, l'emmener avec toi et la laisser assister une demi journee par ex.

Quand a ceux qui me parlent de leur experience aux lycees pilotes en tunisie, vous me faitent rire
:-)

SNAWSI said...

@modestie machin: je veux bien savoir pkoi et en quoi ça te fais rire " ceux qui parlent de leur experience aux lycees pilotes en tunisie " ?

DjBouzz said...

J'ai un avis partagé... je suis d'accord avec le fait que dans une classe normale elle ne sera pas très bien intégrée et qu'elle s'ennuira... mais je trouve que c'est bien de vivre dans le monde réél, de cotoyer le peuple... Dans une classe spécialisée elle sera mieux intégrée et évoluera plus rapidement intellectuellement parlant c'est sûr mais elle sera aussi déconnecté de la vraie vie et des vrais gens...

samsoum said...

Je note que les personnes qui ont eu une experience dans des lycees pilotes ne sont pas pour, c'est important de le savoir et je les remercie pour leurs conseils.
Les arguments de "modestie.." sont tres valables aussi et on a commence bien sur a arranger une visite a cet ecole or centre et on a un rendez vous avec le directeurs et un conseiller du district.
On va voir ce que cela donne mais comme je l'ai dit ce sera dur, surtout que franchement l'idee de la mettre avec d'autres enfants qui sont aussi intelligents me fait un peu peur. C'est un enfant avant tout et c'est notre enfant, et le plus important pour nous, c'est pas qu'elle soit une Marie Curie, mais qu'elle soit heureuse et epanouie et ce sera notre critere de choix le plus important.

Yosra said...

Je suis moi même dans un lycée pilote en Tunisie ^^ mais je ne tiens pas à faire la comparaison mais juste à dire a Snawsi et a Girl form mars que ce n'est pas aussi déprimant que vous le pensez et que l'on peut être parfaitement épanoui, serein et j'en passe ...

En ce qui concerne ta fille Samsoum, bravo parce que l'éducation qu'elle a reçue durant ces 7 années y est surement pour quelque chose (l'intelligence aussi se cultive).

Je suis d'accord avec Modstie ... pour tous les arguments qu'elle a avancés.
Si ta fille est gâtée par la nature donne lui toutes les chances de réussir.
En plus il est certain que les "Gifted & Talented" auront droit à un système éducatif très bien étudié.
Ne t’en fais pas, fonce, essaie … tu pourras toujours faire marche arrière et tu n’auras aucun regret.

Modestie tu me perdras said...

Cher samsoum, le fait que tu te poses des questions sur l'avenir de ta fille et que tu y reflechis montre bien l'amour et l'attention que tu portes a ton enfant.

Je suis sure que tu prendras la bonne decision avec ta femme.

Dis toi bien que la mettre dans une classe d'eleves ayant le meme niveau intellectuel et mieux lui permettra d'evoluer a son rythme et que ta fille a une vie en dehors de la classe. elle gardera ses petits voisins avec qui elle joue d'habitude, ses anciens camarades de classe preferés, ses parents. Voici son environnement normal ou elle evoluera aussi normal que tous les autres petits de son age.

Il ne s'agit pas de la mettre dans une bulle, ni de la poser sur un piedestal et l'admirer toute la journée.

Continuer a traiter votre petite comme vous l'avez toujours fait, donnez lui votre amour et se sera suffisant pour lui garantir une vie normale.

La mettre dans une classe specialisée repondra surtout a ses besoins. Il ne s'agira pas de lui faire faire le programme rapidos en 2 mois au lieu d'1 année, ni de lui faire apprendre des tas de choses. Il s'agira surtout d'adapter le contenu de ce qui sera enseigné a son niveau de comprehension.

Et puis t'en fais pas les "intelligents" comme tu dis sont aussi des personnes normales et ce ne sont pas des ET alors arretes de considerer cela comme dangereux

pure_honey_tounsi said...

C'est complètement différent du cas de ta fille mais mon mari et moi, on a tous les 2 sauté des classes et on a des avis complètement différents sur la question.
Personnellement, je suis ravie que mes parents m'ont offert cette possiblité, j'étais fière d'avoir 3ou4ou5ans de moins que les autres et de finir mes études avec bcp d'avance. Le climat de compétition et la course pour être parmi les meilleurs me procuraient une telle excitation que je ne peux décrire, à aucun moment je n'étais malheureuse. Mes parents par contre le regrettent, ils trouvent que "kabrouni 9bal wa9ti" et quand la chance s'est présentée à ma soeur, ils ont refusé catégoriquement.
Mon mari a eu la même possiblité, mais lui en garde un très mauvais souvenir. Ses pires années sont celles de l'université où il s'est retrouvé à 15ans parmi des "adultes". Il avoue cependant que ça a fait du bien à sa carrière, et avec le temps, cette différence était un énorme atout.

Si la chance se présente à mon enfant, et que je sens son enthousiasme, je ne le priverai pas. L'image des génies avec de grosses lunettes, anti-social, complètement renfermés sur eux-même est complètement dépassée. Tu es bien placé professionnellement et géographiquement pour cotoyer des génies venant de partout, franchement, tu les trouves tous malheureux?

Bonne chance, et tiens nous au courant de votre décision finale :)

samsoum said...

Merci a tout le monde pour vos conseils, on va probablement s'informer plus et peut etre meme accepter temporairement pour voir comment ca evolue puisqu'on pourra toujours faire marche arriere. Encore Merci a vous tous.

Houssein said...

Je n'ai pas lu tous les commentaires, mais voici ce que je pense :

It depends. Il y a plusieurs paramètres à considérer. Il faut voir c'est quel genre d'école il s'agit, et du caractère de votre fille.

- Le mode d'instruction, est-ce qu'il est basé sur l'apprentissage intensif, la compétition, ou bien le développement des capacités ? Le premier cas peut être néfaste, le deuxième très enrichissant pour l'enfant.

- Quels sont les outils offerts : bibliothèques, ordinateurs, etc. Quels sont les programmes enseignés ? Qui va enseigner ? Comment seront évalués les enfants ?

- Votre fille aime apprendre plus que tout autre chose ? Elle ne s'intéresse pas beaucoup à la télé, mais préfère lire un livre ? Si c'est le cas elle ne sera pas malheureuse dans une école où elle aura accès à tous ce qu'elle aime. Si au contraire elle est plus "manuelle", elle préfère jouer avec ses amies et sa poupée, là il faut éviter de l'enfermer dans un cadre qu'elle va détester.

- D'un point de vue social, est-ce que vous aurez le temps à lui faire comprendre ce qu'est le "vrai monde" ? L'inscrire dans un club ou dans une activité où elle pourra côtoyer des enfants à l'intelligence "moyenne" ? Si oui, ça peut bien balancer l'effet négatif du cloisonnement "élitiste".

- Quels sont les possibilités de se retirer du programme et de rejoindre l'école "normale" sans que celà cause des troubles à l'enfant.

Il faut savoir que le risque pour un enfant surdoué qui étudie dans une école normale est qu'il devient intellectuellement paresseux : tout est trop facile pour elle, donc elle ne voit pas trop pourquoi elle doit travailler pour réussir. De plus un enfant qui n'est pas stimulé suffisamment par rapport à ses capacité va s'adapter en les réduisant afin de ne pas être rejeté par le groupe (je connais bien des cas réels comme ça).

Finalement, à votre place je ferais mes devoirs par rapport à la proposition : l'école, le programme, l'évaluation, la pédagogie, les enseignants, etc. Ensuite évaluer est-ce que le caractère de la petite est compatible avec tout ça (c'est très subjectif je sais, mais bon il faut essayer de deviner et suivre l'intuition parentale). Enfin, il faut s'assurer qu'on est capables de fournir à l'enfant la possibilité de cotoyer des enfants "normaux".

Voilà :) Bon courage ;-)

Houssein said...

Bon je viens de lire les commentaires :-)

Je vois que plusieurs ne savent pas grand chose de la psychologie des enfants. Et aussi que beaucoup ont le modèle des lycées pilotes tunisiens qui sont COMPLÈTEMENT dépassées du point de vue pédagogique. Sans dire que les lycées pilotes tunisiens ne sont pas des écoles de "génies", mais des écoles d'élite (grande différence).

La pédagogie a beaucoup évolué, on se concentre plus aujourd'hui sur le développement des compétences de l'enfant, plutôt que le bourrage de crâne de connaissance. On essaye de favoriser son épanouissement personnel dans l'apprentissage, en le guidant plutôt qu'en imposant autoritairement le savoir...
Les américains sont précurseurs dans ce domaine. Et je doute fort que l'école en question soit une machine à apprendre :-)

samsoum said...

Merci Houssein, au fait ton raisonnement est tres proche du mien, c'est pour cela qu'on est entrain de se documenter et faire notre homework autour des questions que tu as poses et d'autres. Ma fille est tres sociable mais en meme temps curieuse et s'adapte beaucoup a toute nouvelle situation (un don dans la famille:-), donc ca prendra un peu de temps avant de savoir si elle aime ou pas.

On va prochainement aller passer 3 seances dans 3 differentes classes pour avoir une idee par nous meme.

Je vous tiendrais au courant

de passage said...

Juste à titre indicatif, einstein en a bavé pour obtenir son bac et il était pas si précoce que ça au contraire . c'est un développement différent des enfants surdoués qui s'est opéré chez lui .

Pour cette histoire d'école spéciale, j'ai suivit des reportages sur les enfants surdoués et leur évolutions dans la vie et c'est pas ce que l'on croit . Faudrait essayer de retrouver des forums consacrés à ce sujet pour se faire une meilleure idée .

Sardina said...

J’ai l’impression que personne ne se soucie vraiment de l’avis de la fille en question. Certes, elle est encore jeune, mais qu’en penses-t-elle ? Déjà, si elle est complètement contre, personne ne pourra l’y forcer, car ça serait la détruire. Cependant, si la petite princesse serait curieuse de découvrir cet univers, pourquoi pas ? Tant qu’il est toujours possible de faire machine arrière plus tard, c’est toujours attrayant de tenter le coup. Et puis, si vous prenez la peine de consulter les programmes et les objectifs de cet établissement, sa politique envers les enfants et l’environnement des études (et de logement éventuellement), et que l’image globale vous plaît, ça serait intéressant d’essayer.
Mais, si vous le permettez, j’oserai dire qu’avoir un QI élevé ne veut pas tout dire, et qu’il faut rester prudent. Votre fille est encore toute jeune, elle a toute la vie devant elle, et même si elle est vraiment un génie, il faut laisser du temps au temps. Etre équilibré dans sa tête et dans son âme et terriblement plus important que concourir avec les Fourier, Boltzmann et Nash.
Et puis, vu comme vous êtes, vous prendrez sûrement la bonne décision.

MetallicNaddou said...

ben moi aussi j'ai un QI de plus 130 mais je n'ai pas été dans un établissement spécial. Ce que je peux te conseiller si tu as des doutes sur les conditions d'évolution et d'apprentissage dans ce type d'écoles, c'est plutot de laisser votre fille suivre un cheminement classique mais d'étoffer sa vie éducative avec des activités pour lesquelles elle se montre douée. Des activités extrascolaires culturelles et sportives lui permettront de canaliser ses capacités et de s'enrichir tout en préservant un environnement normal autour d'elle. Si elle ne fait qu'une simple école elle risque de s'ennuyer et de ne pas aller jusqu'au bout de ses capacités non parce qu'elle ne le peut pas mais parce que l'environnement ne la pousse pas à le faire, donc il faut lui trouver un équilibre adéquat sans pour autant la destabiliser et la séparer des autres enfants.

de passage said...

Faudrait peut-être penser à te marier nadia avec un Qi de 130, tu pourrais nous fabriquer des petits génies . Ta situation est un obstacle au développement et dans l'intérêt de la nation on doit te marier de gré ou de force . Et après on s'étonne d'être à la traîne .