Sunday, May 13, 2007

Le divorce : un mal nécessaire ?

Le post de Massir a propos de sa soirée ou une grande partie des invitées étaient des divorcées, m'a fait penser que depuis le début de l’année, 3 employés dans mon département sont en instance de divorce. Généralement, ces personnes essaient de ne pas en parler, mais vu que leur rendement baisse et qu’elles doivent s’expliquer, je finis par le savoir. Vous vous rendez compte, dans un groupe de 80 personnes, 3 sont en instance de divorce !!!

Il est bien connu que les ingénieurs de haut niveau ont une vie privée très instable, et je savais que le taux de divorce dans la Silicon Valley est assez élevé. Par curiosité, je voulais en savoir plus sur ce phénomène dans le monde. Et après quelques recherches sur Google, voici le résultat pour quelques pays :

Pays % de mariages qui finissent en divorce

Belarus 68%
Russian Federation 65%
Sweden 64%
Latvia 63%
Ukraine 63%
Czech Republic 61%
Belgium 56%
Finland 56%
Lithuania 55%
United Kingdom 53%
Moldova 52%
United States 49%
Hungary 46%
Canada 45%
Norway 43%
France 43%
source



J’ai fait des recoupements sur divers sites et ces chiffres semblent confirmés, ce qui m’a vraiment choqué. Les pays qui semblent être en tête, sont soit des pays développés et riches ou des pays de l’est. La seule explication, a laquelle j’ai pensé tout de suite est que les US, et UK sont des pays a majorité protestante, les pays de l’Est, la France et les pays scandinaves sont des pays a majorité athées. Je n’ai aucun chiffre qui le prouve mais c’est ce que je crois. En Italie ou la majorité est catholique, ce taux tombe a 11%.

Je n’ai aucun chiffre pour les pays musulmans, mais la Turquie a un taux de 6%. Je me demande si quelqu’un connait ce chiffre pour la Tunisie.

Bref, plus je regarde ces chiffres, plus je pense à toutes ces familles et les tragédies qu’un divorce peut engendrer, surtout pour les enfants. Parfois on se dit que vaut mieux divorcer que de vivre un enfer, mais comment on arrive à cette situation et pourquoi c’est devenu aussi facile ? En France, le divorce était interdit jusqu’au début du 19eme siècle. En 2 siècles on est passé de 0% à 49% de divorce !! Est-ce un autre signe de modernité, et « pursuit of happiness »?

23 comments:

tonton jacob said...

je crois efectivement qu'il vaut parfois mieux divorcer que de vivre et faire vivre un enfer aux autres... dans la vie, nous ne pouvons donner que ce que l'on a , or si nous some heureux et équilibrer, c'est ça que nous pouvons restituer à nos enfants et ex conjoint, dans le cas contraire, ils auront droit à une "wej el louh"...et le seul conseil que l'on puisse alors donner à nos enfant c'est e faire des economies pour se payer une thèrapie chez un psy...

Sardina said...

c de l'ordre de 17% en Tunisie, et ça finit pas de grimper. Il parait que c'est un signe de développement :p

http://www.babnet.net/cadredetail-3496.asp


PS: merci pour tes gentils messages

Napo said...

famma deux types de divorces, le divorce facile et le mal necessaire comme tu dis.

fi tounis, ce qu'on voit de nos jours est le divorce facile, c'est a dire pour un oui ou un non on claque la porte. d'ailleurs l'adultere est une cause principale du divorce...

il y a un manque de maturite accablant chez les jeunes tunisiens, ils se marient pour frimer (que ce soit homme ou femme) et apres il realisent, 'oops, i'm married, what is this about?'

n'en parlant pas que tous tourne autour de l'argent..les valeurs de jadis n'existent presque plus.

pour le mal necessaire...je ne peux rien ajouter, achar3 7allil fih !

p.s. une soiree de divorces c'est la plus stupide des soirees. law ken ces divorcess ya3rfou rabbi et yemchiw ysalliw raka3tin khirelhom..

H&M said...

c'est un cercle vicieux: d'une part, on le conçoit comme un signe de reconnaissance des droits de la femme, de liberté, etc. et quand ça augmente, ça devient un tabout social et un signe de dégénérescence..
en tous cas, en tunisie, je pense qu'on n'accepte toujours pas le statut de divorcé(surtout pour les femmes) et parfois ça tourne au cauchemar!

Massir said...

Je déteste le divorce. En fait, je suis pratiquement contre, mais il arrive que cela soit un mal nécessaire.
Pour moi, c'est l'ultime solution à envisager. Lorsqu'il devient impossible de faire autrement.
Je ne pense pas qu'en Europe et ici, on divorce pour les mêmes raisons. En Europe, comme tu l'as dit, c'est une sorte de recherche du bonheur, une course plutôt, mais est-ce qu'elle abouti vraiment?

Ici, par contre, il y a des distinctions à faire. Les jeunes et venant d'un milieux aisé divorcent peut-être trop facilement, mais pour les autres, je pense que c'est plus par nécessité.

Pensez-vous qu'ici, en Tunisie, une femme de 40/50ans divorce de gaieté de coeur?

Pensez-vous qu'elle pourra facilement refaire sa vie?

Pensez-vous qu'une femme, même jeune, venant des milieux défavorisés ou des campagnes pourra refaire facilement sa vie?

Malgré notre législation, notre mentalité n'a pas beaucoup changé, et une femme divorcée restera "marquée". L'étiquette lui collera à la peau.

Je n'ai pas de statistiques, mais en regardant autour de moi, la très grande majorité des divorces ont pour cause l'infidélité du mari.

Beaucoup de femmes ferment les yeux, mais parfois, elles sont bien obligées de les ouvrir.

Massir said...

Suite:

J'ai des exemples frappants.

Une femme rentre chez elle, et trouve son mari au lit avec sa meilleure amie. S'ensuivent des problèmes montres. Elle est obligée de divorcer. Depuis 20 ans, elle n'a fait qu'élever sa fille. Pensez-vous que si elle avait eu le choix, elle aurait choisi le divorce?

Une autre que je connais très bien. Son mari fait dans tout ce qui bouge. Elle a tout fait pour ne rien voir. Pendant des années.
Un jour, il demande le divorce pour épouser une de ses maîtresses. Quelques mois, et il revient. Elle le reprend. Il couche avec la bonne. Son fils s'en aperçoit.
La femme enrage, mais pardonne. Ensuite, elle s'aperçoit que la relation avec la bonne continue. Le mari avait loué une maison pour y loger sa maîtresse.
Ils se séparent.
Quelques mois après, il revient. Sa femme le reprend.
Quelques mois plus tard, nouvelle maîtresse. Il quitte la maison.
Environ 1 an et demi après, il revient. Il la supplie. Elle refuse de le reprendre. Il s'accroche. Il dit qu'il a pris de l'âge et qu'il s'est calmé. Elle pardonne.
Environ un mois après, il repart. Ils divorcent pour la 3ème fois.

Quel choix cette femme avait-elle?

Pensez-vous qu'une fois dépassée la cinquantaine, elle pourrait refaire sa vie?

Des exemples comme celui-ci, je pourrais vous en raconter par dizaines.

@ Napo:
Ta remarque me choque. Donc les gens qui divorcent n'ont plus le droit de vivre?

Ce que tu as dis est très déplacé. Surtout s'agissant de personnes d'un certain âge.

Penses-tu que si ces personnes se permettaient de fréquenter les bars et les boites seraient si heureuses de se défouler?

Pour ton information, parce apparemment tu n'as pas très bien lu ce que j'avais écris, il s'agissait d'une ambiance familiale saine, et la plupart des personnes sont croyantes et pratiquantes.

D'après toi, il faudrait donc qu'elles se limitent à faire la prière du matin au soir?

L'un empêche-t-il l'autre?

C'est soit on prie, soit on danse?

Ce n'est pas la conception des talibans ça?

Ou bien faut-il punir ces personnes parce qu'elles ont divorcé?

sassou said...

Ce que j'ai remaqué c que beaucoup de personnes preferent rester mariées, malheureuses et surtout sauver la face devant la société que de divorcer.Les femmes surtout ont peur de cette étiquette de divorcée.A un momeent donné de sa vie il faut penser aussi à son propre bonheur et l'équilibre des enfants..

Pour la remarque de napo je la trouve mesquine, pour toi donc divorcée doit se tourner vers allah et la prière, c quoi le rapport??!! donc elles divorcent elles n,ont plus le droit de sortir, de rencontrer des hommes!?

Téméraire V5.0 said...

@Massir : je n'approuve pas ton approche pour culpabiliser uniquement les Hommes. Des histoires dont les femmes sont coupables se comptent par milliers aussi.
Celle qui couche avec son collègue du travail, l'autre qui le fait avec son patron, la 3éme avec son ancien copain, la 4ème avec son fournisseur, la 5ème avec son client, la 6ème avec son banquier, ... et la liste continue.

Le Divorce n'est pas uniquement en raison de l'Adultère, je m'entête à répéter c'est en raison du durcissement des positions féminines qui ne savent pas jeter du leste quand il faut le faire.

Pourquoi les femmes qui doivent le faire ?. En raison de nos coutumes et traditions qui ne sont pas encore dissoutes et en raison de l’indigestion de certaines pratiques occidentales qui ne nous conviennent pas au format présenté, les hommes s’obstinent à penser que le dernier mot leur revient.

Laissez la théorie et regardez la vérité en face.

Massir said...

@ Téméraire:
Pas du tout, peut-être que je n'ai pas été claire.

Ce que je voulais dire, c'est qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.

J'ai bien dis que pour les jeunes d'aujourd'hui, surtout venant d'un milieux aisé, ou même juste plus aisé que la moyenne, c'est plus un choix de facilité.

Je suis d'accord que parmi les plus jeunes, il y a un problème du au décalage de mentalité entre les hommes et les femmes, avec parfois des abus d'un côté ou de l'autre.

Mais j'ai voulu prendre l'exemple des femmes d'un certain âge, parce que pour celles-ci, c'est rarement un choix facile. Et si elles divorcent, c'est qu'elles y sont acculées.

Dans certaines familles, le divorce est mal accepté. Je connais un homme qui a résisté de longues années, pourtant sa femme est une pute notoire, mais il voulait élever ses enfants. Sa famille essayait aussi de le faire patienter au maximum. Mais parfois, on atteint des limites extrêmes.

Je connais aussi une femme qui a pratiquement accepté les infidélités répétées de son mari, mais qui a fini par divorcer à cause de la maltraitance flagrante de sa belle-mère.

Les causes de divorce sont fréquentes. Mais sincèrement, l'adultère du mari est, à mon avis, la cause la plus fréquente.

Tu n'as qu'à aller te promener une matinée au tribunal de Tunis, et tu en entendras de toutes les couleurs.

Il y a deux ou trois mois, j'avais RDV la-bas. Je suis passée par l'aile réservée aux affaires familiales.

Comme je suis très curieuse, et que la personne que je devais rencontrer était en retard, j'ai bavardé un peu avec quelques personnes. Les histoires sont horribles.

Napo said...

ya massir tawa brabbi d'apres toi, une soiree de divorce va ajouter quoi? sauf peut-etre du takti3 et du taarish, la diabolisation du mari walla de la femme, et ajoute a ca, echrab et la VODKA ABSOLUT comme tu la decris si bien.

Au lieu, de ramener les esprit a terre, ouvrir un chemin de reconciliation, les divorces se renferment sur eux meme et se marginalisent.

Le divorce, en tunisie, n'est plus limité a l'adultere de l'homme. j'avais l'occasion d'aller une fois dans un resto soit-disant european de la capitale, et illi choftou chay 3ayef..des femmes maries de 40ans, mahzoukin fi jean collant, fumant une cigarette de 30cm et buvant toute la soiree, 9allou chnouwa 'open minded', et nsalli en meme temps !!

Ija n9oullik haja ya massir kifech nes bikri (mouch les arrivistes) ils font pour aider les divorces..
d'abord ya9a3doulhom rashom, et ils leur apprenent les bonnes manieres, apres ils leur font rencontres hommes de leur ages, pas necessairement divorce, et apres ils facilitent leur union, mouch sahrya w'barra.

famma mathal tounsi ikoul, 'mzayen min barra, cha7welik min dekhil'

aya bkhatrik tawa.

Cheikh Napo :-))))

Massir said...

@ Napo:
Je crois que tu ne sais pas bien lire le français, et malheureusement, je n'écris pas bien en Anglais.

Je n'ai jamais dis que c'était une soirée pour célébrer un divorce, mais c'est une soirée ou des gens divorcés depuis de longues années pour la plupart, faisant partie d'une même famille (frères et soeurs et cousins), se sont réunis pour se défouler un peu. Par ailleurs, il s'agit de personnes âgées, avec de grands enfants. Et il y a très peu de chances que les femmes se remarient un jour.

D'abord, parce qu'elles ont préféré consacrer leurs plus belles années à leurs enfants, et qu'en plus, maintenant, elles ont dépassé l'âge de trouver un mari. Sauf si elles tombent sur des hommes ayant 55/60 ans, déjà divorcées ou veufs eux-même, et n'ayant pas les moyens d'épouser une jeunette.

Penses-tu que ces femmes se seraient autant amusées si elles pouvaient aller dans les restaurants dont tu parles.

Hassilou, barra sallil houm we id3illhom yalkaou rajel fi 3mourhom!

Napo said...

@massir, sallilhom? ma t7okkich fehom. Apparement ennes de ce genre ma 3adech ta3rif rabbi fi surtout la gang des ABSOLUT. :-)

hassilou, Barenthese (scuza, il francais mte3i te3ib chouwaya) 7allitha et sakkartha.

Massir said...

@ Napo:

As-tu lu ma note avant de mettre tes remarques?

Je me pose la question!!!!

Je ne crois pas.

Si tu l'avais lue, tu aurais remarqué que ces personnes ne boivent pas d'alcool.

Où as-tu été chercher cette histoire de vodka? J'ai l'impression qu'il y a confusion.

@ Samsoum: tu aurais peut-être du mettre un lien vers ma note pour éviter ce genre de confusions!!!!

samsoum said...

@Massir: J'ai cru l'avoir fait mais apparement ce n'est pas le cas.
Je viens de l'ajouter. Sorry

Massir said...

@ Samsoum:
Il n'y a aucun problème. Même sans lien, le post était facilement repérable.

Et puis, à notre âge, on oublie et on se trompe, non?

Hier, sur mon blog, je voulais mettre un lien pour le blog de Jacob, et des heures plus tard, je me suis aperçue que le lien renvoyait à mon propre blog!!!!

Nous vieillissons mon cher!!!!

Napo said...

@massir, j'ai pu vu ta note. c quoi le rapport?

Massir said...

@ Napo:
Si tu n'as pas vu ma note, pourquoi as-tu critiqué la soirée?

Napo said...

@massir, ma note etait generaliste, et non pas specifique a une soiree particuliere..t'as organise une soiree de divorces toi?

Massir said...

@ Napo:
C'est bien ce que disait Samsoum en début de sa note!!!

Citoyen said...

Dans notre culture arabo musulmane que signifie homme adultère? .Il n'y en a pas. Voila ma référence:
و إن خفتم ألا تقسطوا في اليتامى فانكحوا ما طاب لكم من النساء مثنى و ثلاثا ورباع فإن خفتم ألا تعدلوا فواحدة أو ما ملكت أيمانكم ذلك أدنى ألا تعوا
سورة النساء آية 3
Les maitresses actuelles sont :
ما ملكت أيمان الرجل حيث أن الإماء و هي الجواري ليس لديها من الحقوق ما للزوجات
Mais on peut dire dans notre culture arabo musulmane qu'une femme est adultère.
فالصالحات قانتات حافظات للغيب بما حفظ الله و اللاتي تخافون نشوزهن فعضوهن واهجروهن في المضاجع و اضربوهن فإن أطعنكم فلا تبغوا عليهن سبيلا
النساء 34
Il parait que la plupart des intervenants males dans ce débat sont intervenus en puisant de ce réservoir culturel islamique.

de passage said...

Il me semble que le mariage se fait pour le meilleur et pour le pire . Il est rare de voire une femme supporter, mais elle existaient ces femmes, il y a une époque . Le pire ce peut être aujourd'hui une baisse du train de vie alors que le pire d'hier pouvait être des coups répétés ou l'adultère ou peut-etre la totalité. Aujourd'hui comme l'a dit téméraire beaucoup de femme divorce pour des futilités et des fois pour pouvoir commander le ménage et mener la barque à la dérive.

Il y a un couple qui n'a pas divorcé malgré que le mari est adultère depuis au moins 25 ou 30 ans . Je suis bien placé pour en parler et ce n'est pas le seul couple pratiquement tous les maris bien conservés qui ont une femme usée par le temps sont passé à l'acte . La femme subie et maudit mais pas question de divorcer, a quoi bon ? Quelle bénefice tirer d'un divorce ? Le confort ? La tranquilité ? Quoi ? Qu'est ce qu'on gagné les invités de massir en divorçant ? Ce couple que je connais plus que bien, réçoit ses enfants, marie ses enfants, manifeste sa joie à chaque réunion de la famille . Qu'elle aurait été l'autre situation celle de deux divorcés ? Vous imaginez toutes les tracasseries rien que pour les mariages par exemple . Ne pensez surtout pas qu'ils veulent camoufler la vérité aux yeux du voisinage , tout le monde est au courant et c'est de notoriété publique .
Maintenant effectivement dans une vrai société musulmane, il n'aurait pas été adultère ni lui ni les autres qui avec un corps parfaitement conservé par le travail sont obligés d'aller chercher ailleurs ce qu'ils ne retrouvent plus dans ce corps gélatineux et difforme qui autrefois faisaient leur bonheur .
pourtant j'en connais d'autres qui avec un corps svelte sculpté par la dureté de leur travail n'ont pas suivit le même chemin et dorment tous les soirs avec un corps encore plus difforme que celui des femmes des autres . franchement quand je vois l'homme et la femme en question, je dis chapeau . Surtout ne me parlez pas d'amour, cassez moi pas les oreilles en me disant qu'il l'aime, tout mais pas ça, je connais parfaitement le personnage .

J'en connais un qui se démène pour récupérer sa femme et ses deux gamins . Il a de l'argent, il est un peu radin mais il est loin d'être adultère, il fait la prière .
Le problème serait plutôt dû à sa femme qui privilégie sa famille avants son couple a tel point qu'elle gâche un mariage et prive ses enfants de leur père uniquement pour plaire a sa mère . La pauvre je la plaint quand elle va se réveiller et regretter, il sera trop tard . Combien de mère on fait divorcer leur fils ou leur fille par la seule et unique volonté de vengeance .

tonton jacob said...

@ massir : c'est fou comme ce poste te fait réagir! combien tu as écrit! wallahi ken drabtelhom telifoun khir!

Massir said...

@ Jacob:
Ce n'est pas ce post que je t'avais demandé de lire, mais le suivant.

Jacob, si tu fait un petit tour sur mon blog, la partie AVJ (avant Jacob!!!), tu verras que c'est mon sujet de prédilection.

En plus, la remarquer de Napo m'avait fait me sentir responsable de ce qui a été dit à propos de mes invitées. Et c'était injuste. Tu as vu toi-même, à quel point l'ambiance était saine, et à quel point ces femmes sont "respectable".

Par ailleurs, j'ai pas le téléphone gratuit et Samsoum habite San Francisco!!!