Saturday, October 6, 2007

L'Intérêt que porte Microsoft a la Tunisie.

Les journaux ont saisi l’événement de la visite de Steve Balmer CEO de Microsoft pour le tourner en propagande pour le pouvoir. Mais il ne faut pas être très intelligent pour comprendre la raison des actions de Microsoft dans notre pays.

Depuis quelques années, Microsoft a déclaré la guerre aux logiciels pirates que ce soit les systèmes d’exploitation Windows ou les applications de productivité bureautique tels que Office. Ils ont commence par suivre la voie légale avec l’appui du gouvernent US et ne voulaient pas compromettre ni faire des exceptions. Mais a leur surprise, tout les gouvernements des pays ou le piratage est répandu ont utilisé la même stratégie et ont profité du buzz et même participé a la promotion des logiciels libres et les ont utilisé comme moyen de pression. En commençant par la Chine qui a déclaré que le gouvernement de Pékin allait standardiser son administration avec Linux, et tout les autres pays ou le piratage est devenu monnaie courante ont suivi l’exemple dont la Tunisie qui a un certain moment agité la menace de Linux (47% des logiciels MS en Afrique du Nord sont piratés). Comme d’habitude Microsoft a tout de suite réagi par envoyer leurs émissaires partout dans ces pays et ont commence a investir dans des projets symboliques et signature de coopération et aide en centaines de millions de dollars (en logiciels bien sur) et dans les coulisses, ils ont obtenu la promesse de ces gouvernements de combattre le piratage à commencer par les administrations elles mêmes. Donc qu’on nous dise pas que Microsoft est la a cause de la clairvoyance de notre leader. C’est une insulte à l’égard de l’intelligence du peuple Tunisien. D’ailleurs après 2 jours de la visite de Balmer, ci-dessus un extrait d’un article apparu dans la presse d’hier. Admirez le travail de Steve Blamer :))


INDUSTRIE DES LOGICIELS
Le piratage , un préjudice à l’innovation
• Le secteur de la production des logiciels qui se développe à un rythme effréné fait face au phénomène du piratage.


L’industrie des logiciels connaît une évolution importante en termes d’innovation et de développement, et ce, pour le grand bonheur des utilisateurs qu’ils soient professionnels ou simples amateurs. Reste que le piratage qui se fait parfois au grand jour bat son plein dans plusieurs pays du monde, y compris en Tunisie. Certaines personnes ne reculent devant rien, en effet, pour dénicher le dernier logiciel et l’utiliser durant des années comme si de rien n’était. Les échoppes spécialisées dans la vente des logiciels piratés ne cessent de se multiplier. Le problème est que l’utilisation ne se limite pas aux utilisateurs passagers (étudiants, amateurs…) mais concernent même les responsables des petites et moyennes entreprises qui préfèrent opter pour les logiciels piratés au lieu d’acheter une version intégrale qui coûte certes beaucoup plus cher[...]

Mais cela porte atteinte aussi aux producteurs de logiciels qui ont mis du temps et ont mobilisé des moyens financiers et matériels important pour fabriquer leur logiciel qui nécessite beaucoup de recherche et de savoir-faire. Le produit a donc un coût supporté par une entreprise située à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Les frais de production devraient donc être couverts et un gain dégagé pour assurer la pérennité de l’entreprise et lui permettre de poursuivre son développement, ses recherches et ses innovations[...]



Source

4 comments:

nasim said...

c'est de la foutaise. Pour l'administration publique il serait mieux de s'orienter vers les logiciels libres.

Le monde riche le fait, que dire des pauvres et sous développé comme la tunsie

Imperator said...

pour confirmer tes soupçons, il faut se rappeler que une reunion de la chere association BSA a eu lieu en tunisie il y a qlq mois, de plus montasser oueli a été remerci de ses fonctions. si on va rebasculer vers le proprietaire, ca sera predujiciable et ca demontre que la politique onfo en tunisie n'a jamais ete au niveau des esperances.

Sosso said...

Eddam3 mesh tahrab min 3yni. Qrib nhabbathom 7yar( par 4)j'aime beaucoup le pêle-mêle jounalistique.
Microsoft est devenu l'égal d'une petite société locale.
microsoft que je suis obligé de payer parce que j'ai fait la connerie de m'équiper d'un PC, et je n'ai pas d'autre choix (ichrob walla tayyar garnik), c'est quoi ça?? c'est du piratage, NOOON, c'est des corsaires (ils font la courses eux et nous on est pirates).
D'ailleurs dans la liste des pays où la copie illégale se vent "jaharan naharan" il y a Israël, Aussi.
bref,le droit d'auteur et 3arqou n'est que foutaise quand c'est présenté par les avocats du 'diab..euu dragon" le problème c'est que on ne touche pas de pot de vin sur les marchés du libre. Alors que Microsoft et ses semblables arrosent avec largesse ( le retour sur investissement et si certain )

sosso said...

Euuh, ma dernière phrase "est" et non "et"
Pardon