Thursday, July 5, 2007

Argent Facile!!!

Apparemment pour certains concitoyens privilégiés, notre pays est un eldorado. L’argent facile est a la portée de ces dizaines de personnes, alors que des centaines de milliers de personnes sont entrain de se battre pour un poste qui leur permet un salaire décent malgré leurs bac+10. Un ami a moi, adore dire dans ces circonstances “Que faire, vaut mieux se taire”. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec lui.

Depuis quelques années, que je vis ici aux US et depuis ma première expérience d’entrepreneur, je suis au courant des détails de plusieurs transactions financiers dans mon milieu professionnel et j’ai même participé à quelques unes en tant que simple consultant ou même en tant que partie concernée. Mais ma surprise était indescriptible quand j’ai lu les détails de la transaction qui a propulsée ce jeune Tunisien qui sorti de nulle part s’est trouvé propulsé au rang des grands hommes d’affaires du pays a l’âge de 26 ans.

L’histoire a commencé avec la privatisation totale d’une des banques principales du pays, un groupe espagnol-marocain a montre son intérêt dans l’acquisition de la part de l’état qui dans son plan de privatisation a mis en vente sa part totalisant 33%, mais l’acquéreur voulait avoir une part plus importante pour pouvoir la contrôler. Un groupe italien qui détenait 20% de la Banque et qui était réticent a vendre sa part a cédé miraculeusement après quelque mois et a accepté de vendre sa part a ce jeune monsieur qui avait a peine 24 ans. Ce jeunot, n’ayant pas à sa disposition la somme demandée, a demandé un crédit a la banque objet de la transaction pour acheter les parts des italiens dans la même banque !! Ca peut s’expliquer si la personne avait des biens assez importants pour sécuriser une telle somme, mais ce n’est pas le cas. Donc la banque a prêté a ce monsieur la somme qui lui a permis d’acheter 20% des parts de la même banque qui a été vendu quelques semaines plus tard au groupe qui venait d’acheter les 33% de l’état avec un gain de 17 Millions d’Euros. Le groupe acquéreur est content, l’état semble l’être aussi, mais le gagnant dans l’histoire est ce jeune courtier qui en quelques semaines et sans aucun apport financier a fait un gain faramineux qui lui a permis de s’offrir le plus grand concessionnaire automobile du pays par la voie de la privatisation, privant l’état d’une vente plus ouverte qui aurait permis de rapporter beaucoup plus. Sur le papier, tout est en règle, mais le manque à gagner est énorme.

En attendant ce monsieur s’est offert une des chaines de magasins (générale) la plus ancienne et renommée du pays, a commencé a investir dans les infrastructures portuaires et touristiques pour bateaux a croisière pouvant accueillir 2 millions de visiteurs par an et a même promis des usines de fabrications de voitures. Au même moment, des centaines de milliers de jeunes Bac+xxx comme lui (sic), cherchent du travail et passent des examens pour décrocher un job dans un centre d’appel !!!!

13 comments:

J'y pense assez souvent said...

Est-ce que tu serais prêt à répondre à ma question qui est la suivante ?

Dans le cas ou il y aura un changement et que ce monsieur ne béneficiera plus d'une immunité du fait de ses liens de mariages, est-ce que tu penses qu'il faille remettre en cause tout ses acquis ?

Dans ce cas est-ce que tu penses que les personnes concernées en tiennent compte dans leur plan de vol ?

Si c'est le cas, est-ce que tu crois que la tunisie pourra récupérer tout ou partie des richesses accumulées ?

gouverneur de Normalland said...

je ne sais plus quoi dire ... je me concentre juste sur un truc ... me retenir de ne pas pleurer !

Y. Mokhtar said...

L'important n'est pas de repondre aux questions que peut soulever de telles situations. C'est un faux probleme de se demander quel sera l'avis de la loi si elle est appliquée à tous sur le meme pied d'égalité? l'important est que dans tel cas des situations comme ça ne peuvent plus exister.

Le plus important me semble, comme le souligne la note de Samsoum, est dans les conséconces d'une telle situations sur le marché de l'emploi et l'avenir des nouvelles génerations car on ne peut pas parler d'un climat d'affaire qui incite à l'investissement ni de liberté d'entreprise à proprement parler...

à lire les note de Samsoum, ça me donne envie de reprendre à bloger meme si à lire la majorité de ce qui s'ecrit on a l'impression d'etre dans la situation de devoir mettre la main dans des égouts à la recherche de ses clefs.

Abdou said...

"En attendant ce monsieur ... a commencé a investir dans les infrastructures portuaires et touristiques ..."

T'es sûr de la structure grammaticale de la phrase? investir? t'es sûr?

"a fait un gain faramineux qui lui a permis de s’offrir le plus grand concessionnaire automobile du pays"...t'es sûr aussi??

mdr

soumaysem
tu n'en sais rien

khanouff said...

Au début des années 90, une augmentation de capitale d’une banque a été décidée, et des droits de souscriptions émis et proposés en bourse négociés à l’époque par les intermédiaires pour le compte de leurs donneurs d’ordres entre 4 et 5 dinars sur une période donnée. Le dernier jour de souscription, quelques minutes avant la fermeture de la séance du marche de la bourse des valeurs, un paquet non négligeable de droit de souscription a été cédé à presque 500 millime le droit, à trois entrepreneurs donc l’un occupait à l’époque le poste de président d’une grande équipe de foot de la capitale…L’association des intermédiaires en bourse s’est réunie en urgence l’après midi même avec tous ces membres pour trouver quoi répondre à leurs clients floués par cette opération…Aucune suite n’a été donnée à cette affaire, et depuis notre bourse a perdu définitivement la confiance du public…
Et dire qu’on me reproche de comparer notre situation à la Corée du nord, au moins cette dernière est un état communiste, alors que notre système n’est ni collectiviste ni libérale ni quoi que ce soit…

A.L.G.Y said...

@ Samsoum : Le rêve tunisien est bel et bien réalité...
Pour plus d’information sur ce jeune homme doué: http://www.bakchich.info/article303.html

samsoum said...

@Abdou: C'est des infos officielles que j'ai lu sur LaPresse.tn et WebManagerCenter.com. Si tu as plsu d'infos, je t'invites a nous eclairer.

Téméraire said...

Dans les années 90, je travaillait avec le Groupe Sud Coréen Daewoo. Ils étaient des actionnaires dans la Chaine Hilton International, ils on construit l'Hilton d'Alger et achetés un Grand Hotel au Maroc (plus que 200 Millions USD) qu'ils ont transformé en Hilton.

Ils ont offert 50 Millions USD (cash) pour l'achat d'Hilton Tunis. La transaction n'a jamais eu lieu. Hilton Tunis a été vendu à 9 Millions de Dinars (crédit bancaire, bien sûr) à un Homme d'Affaires connu de la place.

Des Histoires Pareilles, elles sont nombreuses.

tunisianblogger said...

Eh oui c'est comme ça: c'est ce qu'on appelle The Tunisian Dream!!!! Moi de ma part I have a dream than one day a huge natural catastrophe cleans everything in north africa. That's the only way to get rid of such miraculuous situations :-(!!!! I KNEW him at a certain time in the past, he WAS a pious teenager studying in lycée cailloux....Having an old Ford Fiesta... Nowadays u know the story...

N.B.: He got (bought perhaps) a big part of the mountain near th US embassador'w residence in order to build HIS house.

Slaim said...

ya Samsoum moi aussi je doute de cette affaire avec tout mon respect pour le monsieur. La Presse veut aussi "fabriquer" artificiellement des Success Story a l'ere du changement, fo que tu vives en Tunisie pr voir combien il est "etouffant" de lancer et faire reussir un business, non pas par manque d'idees mais a cause de l'absence des regles du jeu sinon as7abna mazalou madarouch bih essayed hatha?

now you get the point :(

samsoum said...

Slaim: Essayed heva , houwa AS7ABNA.
regarde ici

J'y pense toujours said...

Je connais la famille de ce branquignolle dont j'ai assez souvent admiré l'arbre généalogique c'est d'ailleurs le seul arbre généalogique que j'ai jamais bu en tunisie . Cela m'avait assez agréablement surpris . La trace remonte jusqu'à la ville d'istankoy en turquie . Lui je ne le connais pas personelement, enfin je n'en ai pas souvenir donc je ne peux pas trop juger . Par contre la famille matri et affilié avec toutes les branches je connais assez . Ce ne sont pas spécialemnt des rapaces, ils sont comme tous les tunisiens avec des défauts et des qualités . Par contre j'en connais un qui ne profite de rien et d'ailleurs sa nouvelle femme, je ne sais plus si c'est une des filles du patron ou une des soeurs de la patronne(faut pas trop m'en demander je ne retiens pas trop ces détails, je zape) a bien insisté sur le fait qu'elle ne rendrait aucun service et qu'elle ne veut pas être solicitée . Le mari était marié avec une matri décédée entre temps et cousine de sakhri, c'est un gars bien, très sérieux et je ne le vois pas abuser d'une situation dominante , c'est même impossible à moins qu'il ne succombe à son tour .
Si j'ai posé les questions au dessus, c'est parce que je me les pose réellement . La tunisie est tellement petite qu'il est difficile de nuire à l'un sans nuire à l'autre .
Faut-il tenir compte des liens de parentés avant de lancer une procédure de représailles ?
Cruelle dilemme là aussi . Par liens interposés cela fera beaucoup de monde que je connais qui seront concernés par la présence en prison d'un membre de leur famille .C'est assez embêtant quand on connait bien la mentalité du pays .

M.o.u.l.i.n said...

Les montages douteux existent partout (cf frégates de Taiwan etc.) mais pas au dépend de l'économie d'un petit pays, et pas d'une manière aussi insultante ... enfin si, dans les républiques bananières.. Où avais-je la tête !? C'est bon alors, rien d'anormal dans tout ça ...

Qu'on ne nous bassine plus surtout avec les Rentre dans ton pays, pour l'aider à se développer, et les discours sur la fuite des cerveaux...